Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • En ballon

    En ce beau matin, quand nous quittons la maison, nous avons un peu l'impression d'être les derniers humains sur Terre. Le contraire eût été étonnant. Après tout, il faut être fou pour se lever à 5h un dimanche ! Mais ce que nous nous apprêtons à vivre en vaut la peine. Nous allons en voiture jusqu'en un lieu à l'écart de la ville et rejoignons le reste du groupe. Quelques minutes plus tard, nous pouvons observer notre aérostier s'activer avec des gestes précis. Il projette tout d'abord de l'air froid dans un immense tissu en utilisant un ventilateur, puis allume un brûleur pour chauffer l'air. Le ballon prend doucement forme et se dresse à la verticale. Ma femme me serre la main un peu trop fort, impatiente. Je dois dire qu'il en aura fallu, du temps, pour faire ce baptême de l'air. C'est qu'un vol en montgolfière impose une météo particulière, voyez-vous : pas une goutte de pluie, un vent inférieur à 20 km/h, un temps pas trop chaud... Du coup, notre vol a été différé trois fois. Le ballon est enfin prêt à partir et nous prenons délicatement place à bord. Cinq autres personnes participent à l'aventure. Une fois prêts, nous lâchons les amarres et quittons aussitôt la terre ferme. Sous l'effet du brûleur, nous prenons rapidement de l'altitude. Face au décor, aucun de nous n'a envie de rompre le silence. Le moment est tellement magique qu'il a quelque chose de fantastique. A tel point qu'à part le brûleur qui crachote de temps à autre, le temps semble s'être arrêté. Notre nacelle reste coincée une dizaine de minutes au-dessus de la forêt, car le vent est tombé brusquement. Mais le spectacle est si magnifique que cela n'a aucune importance. Nous sommes tellement hors du temps que je m'attends presque à voir apparaître les Langoliers. Pourtant, le temps passe en fait à une vitesse surprenante. A tel point que le moment vient soudain de trouver un endroit où atterrir : notre heure de vol est déjà terminée ! L'aérostier nous rappelle que nous devons avoir les genoux pliés pour amortir une partie du choc, mais l'atterrissage se passe sans problème. C'est déjà l'heure de rentrer au bercail, mais la tête pleine d'images et le coeur apaisé. C'est décidément une expérience unique à vivre, et je vous invite sérieusement à essayer, si vous n'avez jamais tenté. Je vous mets d'ailleurs en lien le site par lequel je suis passé pour faire ce vol en montgolfière.